Go to AfricaBib home

Go to AfricaBib home Water and Africa Go to database home

bibliographic database
Line
Previous page New search

The free AfricaBib App for Android is available here

Periodical article Periodical article Leiden University catalogue Leiden University catalogue WorldCat catalogue WorldCat
Title:Le lac de barrage de la Mapé: son incidence sur l'agriculture et l'élevage dans la plaine des Tikar
Author:Hurault, J.
Year:1989
Periodical:Revue de géographie du Cameroun
Volume:8
Issue:1
Pages:27-41
Language:French
Geographic term:Cameroon
Subjects:resettlement
lakes
agriculture
Abstract:Le lac de barrage de la Mapé, mis en eau en juillet 1987, a noyé une surface de 497 km2, dont 382 km2 dans la plaine des Tikar, au sud des terres hautes de l'Adamaoua occidental au Cameroun, proprement dite. Le lac est formé de digitations le long des principales vallées ennoyées. De ce fait, la perte de surface porte bien davantage sur les forêts (35 pour cent du total) que sur la savane (14 pour cent du total). La perte de ces forêts est un désastre pour les cultivateurs qui les utilisaient tant pour leurs cultures vivrières que pour les plantations de café. Par contre, les bergers qui fréquentaient la plaine en saison sèche verront les causes de litige avec les cultivateurs disparaître, ces derniers ayant été obligés de se regrouper ou de quitter la région. La cité historique de Bandam a subi la plus grande partie des pertes de terrain. Il a été prévu de regrouper ses ressortissants en savane très à l'est du site actuel, mais cette opération ne tient pas compte des contraintes agricoles ni du genre de vie de cette population, qui doit se disperser pour exploiter ce qui reste de galeries forestières non submergées. Bibliogr., notes.