Go to AfricaBib home

Go to AfricaBib home AfricaBib Go to database home

bibliographic database

Line
Previous page New search

The free AfricaBib App for Android is available here

Periodical article Periodical article Leiden University catalogue Leiden University catalogue WorldCat catalogue WorldCat
Title:'Mémoire officielle', discours et pratique coloniale le 14 juillet et le 11 novembre au Sénégal entre les deux guerres
Author:Michel, M.ISNI
Year:1990
Periodical:Revue française d'histoire d'outre-mer
Volume:77
Issue:287
Pages:145-158
Language:French
Geographic terms:Senegal
France
Subjects:colonialism
commemorations
Link:https://doi.org/10.3406/outre.1990.2778
Abstract:Le 14 juillet et le 11 novembre ont constitué les deux occasions essentielles de célébration de la 'mémoire officielle' par la colonisation au Sénégal durant l'entre-deux-guerres. Mais, tandis que le 11 novembre fut une commémoration 'oecuménique' de la France et le témoinage renouvelé de la loyauté de ses sujets, le 14 juillet resta longtemps encore une cérémonie de routine pour l'administration comme pour les colons et seulement une occasion de réjouissances pour les 'indigènes'; ceux-ci étaient d'ailleurs laissés à l'écart de toute pédagogie explicative du sens de la fête nationale, sauf une très mince élite profondément assimilationniste. À partir du Front populaire, des changements importants et symboliques se produisirent: l'apparition d'une troisième fête concurrente, celle du 1er mai; la 'récupération' du 14 juillet par une nouvelle Gauche indigène; enfin, à la veille de la guerre, une égale 'récupération' de la fête nationale par l'administration désireuse de cimenter la future Union sacrée. Ainsi la célébration de la 'mémoire officielle' devint-elle à la fois un enjeu, tout à la fois un facteur de division et un facteur d'intégration, clairement perçu par les forces en présence. Notes, réf., rés. aussi en anglais.
Views

Cover