Go to AfricaBib home

Go to AfricaBib home AfricaBib Go to database home

bibliographic database
Line
Previous page New search

The free AfricaBib App for Android is available here

Periodical article Periodical article Leiden University catalogue Leiden University catalogue WorldCat catalogue WorldCat
Title:L'économie de traite dans la Régence de Tunis au début du XVIIIe siècle: le comptoir du Cap-Nègre avant 1741
Author:Boubaker, SadokISNI
Year:1989
Periodical:Revue d'histoire maghrébine
Volume:16
Issue:53-54
Pages:29-86
Language:French
Geographic terms:Tunisia
France
Subjects:colonization
mercantile history
trading posts
Abstract:Dans son expansion commerciale depuis le XVe jusqu'au XIXe siècle, l'Europe, la France en particulier, avait essayé à plus d'une reprise, d'asseoir sa domination sur les régions côtières de l'Afrique du Nord et notamment de la Régence de Tunis (Tunisie). Les procédés commerciaux étaient ceux du négoce traditionnel, soit les concessions et avantages par voie de traités, ou encore l'implantation de comptoirs. Cette étude est consacrée à l'analyse du comptoir français du Cap-Nègre ou Tamkart, à ses activités et à leur impact sur le Nord-Ouest de la Régence de Tunis. Cette place a exercé pleinement son rôle de comptoir de traite dans la deuxième moitié du XVIIe et au début du XVIIIe siècle, avant d'être rasée en 1741. En se basant sur une source directe, la correspondance de Simon Soret, directeur du comptoir de 1729 à 1741, l'auteur insiste sur l'histoire des dernières années du comptoir. Il démontre que la traite des grains, qui fut intensive durant une cinquantaine d'années, imprima le tissu socio-économique de la Régence. Le Cap-Négre fut le centre d'impulsion d'une économie d'échange et un lieu de diffusion de l'économie monétaire. Contrairement à d'autres régions du monde où l'économie de traite se développa sous l'égide du capitalisme européen, le comptoir du Cap-Nègre dut sa prospérité à des conditions originales: le processus d'extorsion des produits ne s'y fit ni par la force ni par une intervention directe au niveau de la production. App., notes, réf.
Views