Go to AfricaBib home

Go to AfricaBib home Africana Periodical Literature Go to database home

bibliographic database
Line
Previous page New search

The free AfricaBib App for Android is available here

Periodical article Periodical article Leiden University catalogue Leiden University catalogue WorldCat catalogue WorldCat
Title:Le mythe afrikaner du pacte (1838): sa signification pour la construction du système de l'apartheid
Author:Bosch, J.ISNI
Year:1989
Periodical:Année africaine - CEAN
Pages:13-35
Language:French
Geographic term:South Africa
Subjects:apartheid
military operations
history
1838
Abstract:Le 16 décembre 1838, à Blood River (Afrique du Sud), une poignée de 'voortrekkers' vainquit une armée zouloue beaucoup plus nombreuse. Les faits se rattachant à la victoire de Blood River inspirent une bonne partie de la mythologie sur laquelle reposent certaines structures du système moderne de l'apartheid. En décembre 1838, eut en effet lieu un fait capital dans l'histoire sud-africaine: l'établissement d'un pacte entre les Boers et Dieu. Le but de l'article est d'étudier la relation qui s'est établie entre le 'pacte avec Dieu' scellé par les Boers et le système raciste de l'apartheid. Dans un premier temps, l'auteur analyse les récits du pacte fait par les Boers à la veille de Blood River. Puis, il examine la relecture du pacte faite par les agents et créateurs des mythes afrikaners, avant de passer à l'étude des relations de ce mythe particulier avec le système de l'apartheid. Il y a une correspondance entre les trois intuitions de la relecture afrikaner du pacte - le peuple boer, élu de Dieu, sort de son Égypte à la recherche d'une 'terre promise', il 'vainc' miraculeusement mille difficultés, pour mener à bien une 'mission' parmi les peuples et tribus qui l'entourent - et les trois idées fondamentales sur lesquelles repose le système de l'apartheid - le peuple boer doit rester séparé, il a conscience de sa supériorité ethnique et il est porteur d'une 'mission' spéciale. Aujourd'hui, démonter le mythe du pacte semble nécessaire. Notes, réf.
Views