Go to AfricaBib home

Go to AfricaBib home AfricaBib Go to database home

bibliographic database

Line
Previous page New search

The free AfricaBib App for Android is available here

Periodical article Periodical article Leiden University catalogue Leiden University catalogue WorldCat catalogue WorldCat
Title:État et reproduction sociale au Maroc: le cas du secteur public
Author:Ben Ali, DrissISNI
Year:1987
Periodical:Annuaire de l'Afrique du Nord
Volume:26
Pages:117-131
Language:French
Geographic term:Morocco
Subjects:political systems
public sector
Abstract:Au Maroc, la reproduction sociale, malgré les mutations qui s'y opèrent, demeure contrôlée par l'État. La superstructure spécifique et apparemment traditionnelle que connaît le Maroc, appelée 'makhzen', a annexé aussi l'économique considéré comme nouvelle problématique sociale légitime. En empêchant l'avènement de situations économiques qu'il serait incapable de réguler et en évitant toute dérégulation qui remettrait en cause l'édifice politique, le 'makhzen' arrive à se maintenir. Les pratiques économiques du 'makhzen' visent à contrôler les forces centrifuges libérées par le marché. Dans cette stratégie le secteur public joue un rôle important comme moyen de réguler le rythme du développement économique; l'État confie aux entreprises publiques deux missions, l'une explicite: promouvoir une dynamique de développement, l'autre implicite: élargir l'espace de contrôle social du 'makhzen'. L'origine de la faiblesse des entreprises publiques doit être cherchée dans la finalité de l'action de l'État, qui soumet l'activité du secteur public à des règles qui ne puisent leur origine ni dans le marché ni dans le système des prix. Cette logique néo-patrimoniale qui préside aux relations entre le secteur public et l'État marocain et assure le contrôle par ce dernier de la reproduction sociale est difficile à concilier avec la politique d'ajustement structurel qui repose fondamentalement sur la désétatisation. Bibliogr., réf.
Views