Go to AfricaBib home

Go to AfricaBib home AfricaBib Go to database home

bibliographic database
Line
Previous page New search

The free AfricaBib App for Android is available here

Periodical article Periodical article Leiden University catalogue Leiden University catalogue WorldCat catalogue WorldCat
Title:Le caillou et la boue: les traditions orales en tant que légitimation des autorités traditionnelles chez les Bulsa (Ghana) et les Lyéla (Burkina Faso)
Author:Schott, RüdigerISNI
Year:1993
Periodical:Paideuma
Volume:39
Pages:145-162
Language:French
Geographic terms:Burkina Faso
Ghana
Subjects:power
Builsa
Lyélé
oral history
External link:https://www.jstor.org/stable/40341660
Abstract:Les autorités traditionnelles des sociétés ouest-africaines en question se refèrent pour la légitimation de leurs pouvoirs aux diverses traditions orales. Les autorités des Bulsa (Ghana) et des Lyéla (Burkina Faso) représentent deux types des sociétés 'lignagères', c'est-à-dire des sociétés structurées selon la descendance unilinéaire de groupements de parenté. Les Bulsa et les Lyéla possèdent certaines traditions orales en commun, par exemple le conte-type 'La femme enceinte éventrée'. Ce conte sert à la légitimation des autorités traditionnelles en se référant à un événement historique. Il explique les liens des communautés à l'époque actuelle avec les ancêtres communs d'un peuple étranger, et en même temps, donne des raisons de la coupure de ces liens. Les Bulsa at les Lyéla se distinguent l'un de l'autre par des autres traditions légitimant les autorités. Chez les Bulsa, le conte du type 'L'ancêtre et son fils' exprime la conception généalogique des évolutions démographiques. On cherche la preuve de l'unité ethnique et le fondement du pouvoir légitime dans les liens de parenté. Les traditions orales des Lyéla, dont le conte du type 'Le caillou et la boue' établissent la priorité du clan le premier arrivé et son privilège de la position du Chef de la Terre. Bibliogr., notes, réf.
Views

Cover