Go to AfricaBib home

Go to AfricaBib home AfricaBib Go to database home

bibliographic database
Line
Previous page New search

The free AfricaBib App for Android is available here

Periodical article Periodical article Leiden University catalogue Leiden University catalogue WorldCat catalogue WorldCat
Title:Discurso socialista e camponeses africanos: legitimação política-ideológica da socialização rural em Moçambique (Frelimo, 1965-1984)
Author:Casal, Adolfo Y.ISNI
Year:1991
Periodical:Revista internacional de estudos Africanos
Issue:14-15
Pages:35-76
Language:Portuguese
Geographic term:Mozambique
Subjects:rural development
Frelimo
agrarian reform
Abstract:Texte portugais. Rés. abr. en français: Cet article analyse le contenu du discours officiel du gouvernement du Mozambique et du Frelimo pour la socialisation de la campagne, dès le début de la lutte armée jusqu'a 1985, dix ans après l'indépendance. Les documents de la première période contiennent très peu de références par rapport au modèle des villages communaux et, en ce qui concerne le processus de socialisation rurale, il s'agit plutôt d'une documentation au contenu vague et toujours soumis aux impératifs de la stratégie militaire. Réussie l'indépendance politique, les orientations du Frelimo par rapport à l'organisation des populations rurales acquièrent une dimension beaucoup plus manifeste: c'est l'intégration des pouvoirs et des économies domestiques des paysans dans un processus national de développement socialiste très rigide. Mais aux yeux des populations rurales, ces objectifs, malgré les analogies que les dirigeants essayent de construire avec l'expérience des zones libérées, sont moins compréhensibles, ce qui conduit les responsables à changer, à plusieurs réprises, leurs discours, sans jamais bouleverser les principes et les objectifs du processus de villagisation rurale. La stratégie de l'organisation physique et économique qui est proposée aux ruraux se montre plus coûteuse et difficile à accepter que les sacrifices et les contributions imposées par la guerre. Réf.
Views