Go to AfricaBib home

Go to AfricaBib home AfricaBib Go to database home

bibliographic database

Line
Previous page New search

The free AfricaBib App for Android is available here

Periodical article Periodical article Leiden University catalogue Leiden University catalogue WorldCat catalogue WorldCat
Title:De la réévaluation à la dévaluation
Author:Gaud, MichelISNI
Year:1994
Periodical:Afrique contemporaine
Issue:169
Pages:5-17
Language:French
Geographic term:French-speaking Africa
Subjects:franc zone
devaluation
Abstract:Après avoir passé en revue l'évolution du franc CFA depuis sa naissance en 1945, cet article examine les conséquences possibles pour les économies des PAZF (Pays africains de la zone franc) de la dévaluation du franc CFA de 50 pour cent, le 12 janvier 1994. La dévaluation devrait permettre de rétablir l'équilibre fortement compromis de certaines filières (coton), de reconquérir des parts de marché pour divers produits (bois, fruits tropicaux) et, dans la meilleure des hypothèses, de diversifier les exportations. Selon ce schéma les recettes tirées par les paysans des cultures d'exportation viennent alimenter un marché intérieur vers lequel se tournent par ailleurs les consommateurs urbains qui n'ont plus accès aux biens d'importation devenus trop chers. À partir de là, un dynamisme de longue période est possible. Mais rien ne prouve qu'il en sera ainsi. Les réactions du secteur productif et des comsommateurs urbains sont encore inconnues. Pour éviter la 'stagflation' (envolée des prix, contraction du pouvoir d'achat des urbains entraînant une diminution de la demande intérieure, elle-même génératrice d'une baisse de la production), la France, pivot de la zone franc, doit mener une politique de crédit indulgente. La réévaluation du naira (monnaie nationale du Nigéria), quelques jours après le 12 janvier, ne facilitera pas la marche des PAZF vers une économie plus saine. Ann., notes, réf., rés. en français et en anglais (p. 130).
Views