Go to AfricaBib home

Go to AfricaBib home Africana Periodical Literature Go to database home

bibliographic database
Line
Previous page New search

The free AfricaBib App for Android is available here

Periodical article Periodical article Leiden University catalogue Leiden University catalogue WorldCat catalogue WorldCat
Title:La révolution industrielle et l'Imerina au XIXème siècle ou l'impossible transfert
Author:Jacob, GuyISNI
Year:1989
Periodical:Omaly sy anio: revue d'études historiques (ISSN 0255-0385)
Issue:29-32
Pages:225-235
Language:French
Notes:biblio. refs.
Geographic terms:Madagascar
Indian Ocean islands
Subjects:economic history
industrial development
Merina polity
History, Archaeology
Industrialization
history
Imerina (Madagascar)
External link:http://madarevues.recherches.gov.mg/IMG/pdf/omaly29-32_14_-2.pdf
Abstract:Tout un courant de l'historiographie de Madagascar présente l'ouverture de l'Imerina aux influences de l'Europe occidentale au 19e siècle comme une possibilité de développement économique et affirme même parfois l'existence de ce développement, à l'aide des innovations techniques qui seraient apportées par les missionnaires de la London Missionary Society (LMS). Or, la LMS avait en effet deux objectifs indissociables à Madagascar: l'évangélisation et l'apprentissage des 'arts et métiers' qu'elle voulait réaliser en y dirigeant des artisans catéchistes à partir de 1822. Mais la conviction de pouvoir fonder l'industrialisation sur un simple transfert de technologie est une erreur: la réussite d'un tel transfert exige la conscience d'un besoin et une forte motivation. De même, on ignorait les besoins prioritaires de l'Imerina. Ainsi une entreprise d'artisanat textile échoua par manque de coton tandis que le marché des Hautes Terres fut progressivement envahi par des cotonnades en provenance de l'Europe. La création par Jean Laborde dès 1833 à Mantasoa d'un complexe sidérurgique, fondé sur le travail forcé des indigènes, était une entreprise mégalomanique d'une viabilité douteuse et sa démolition, entreprise par les Malgaches en 1857, est parachevée en 1879. Ainsi le projet économique de la LMS est largement devenu un discours qui masque la réalité: il paraît que la LMS ait confondu le culturel et l'économique. Notes, réf., rés. en anglais et en malgache.
Views

Cover