Go to AfricaBib home

Go to AfricaBib home AfricaBib Go to database home

bibliographic database

Line
Previous page New search

The free AfricaBib App for Android is available here

Periodical article Periodical article Leiden University catalogue Leiden University catalogue WorldCat catalogue WorldCat
Title:La danse du masque noir: rites funéraires des Mossé du Kadiogo (Burkina Faso)
Author:Durantel, Jean-MarcISNI
Year:1994
Periodical:Systèmes de pensée en Afrique noire
Issue:13
Pages:219-229
Language:French
Geographic term:Burkina Faso
Subjects:Mossi
funerals
masquerades
Abstract:Cet article examine l'intervention des masques noirs (en moré: 'wan-sablassé') au cours des rites funéraires chez les Mossé du Kadiogo au Burkina Faso. L'observation de l'auteur a porté sur un groupe d'une dizaine de villages dans la région de Ziniaré. Chez les Mossé, le décès d'un homme donne lieu à deux cérémonies distinctes: l'enterrement, d'une part, les funérailles d'autre part. Chacune de ses cérémonies se clôt par une intervention du masque qui reproduit, en les mimant, les étapes de ces cérémonies. Enterrement et funérailles donnent chacun lieu à un 'suku' (danse du masque noir) particulier; dans le premier cas, il s'agit du 'rag-nor suku' (danse du masque noir devant la porte de la case); dans le second cas, il s'agit du 'wé-keeng suku' (danse du masque noir dans la brousse lointaine). Le masque noir s'exprime sur plusieurs modes. En fait, le 'suku' est un 'théâtre sacré' avec une scène où des acteurs venus de l'au-delà miment les actes de la vie des hommes. Cette expression scénique suppose l'intervention simultanée de trois acteurs dont aucun n'utilise le même langage: 1)le masque (langage gestuel, la danse); 2)le 'wilma' ou 'su-goamda', orateur qui s'adresse au masque au nom du chef des masques en utilisant une langue secrète, le 'sankandé'; 3)les tamtams (langage musical). Note.
Views