Go to AfricaBib home

Go to AfricaBib home AfricaBib Go to database home

bibliographic database
Line
Previous page New search

The free AfricaBib App for Android is available here

Periodical article Periodical article Leiden University catalogue Leiden University catalogue WorldCat catalogue WorldCat
Title:La violence dans les sociétés du sud-est de Madagascar
Author:Beaujard, PhilippeISNI
Year:1995
Periodical:Cahiers d'études africaines
Volume:35
Issue:138-139
Pages:563-598
Language:French
Geographic term:Madagascar
Subjects:violence
Taimoro
Tanala
External link:https://doi.org/10.3406/cea.1995.1460
Abstract:Les sociétés malgaches ont souvent été présentées, à tort, comme des sociétés non violentes. En effet, construite sur l'alliance de deux couches sociales, 'noble' et 'autochtone', la société tañala tente de juguler la violence à l'intérieur de la parenté et à l'intérieur des communautés, notamment par le biais des palabres. Pourtant, l'affaiblissement des liens sociaux et la paupérisation générés par les transformations qu'a connues Madagascar depuis 1973 se traduisent aujourd'hui par des explosions de violence ouverte et par la progression d'une violence cachée: la sorcellerie, qui est pensée comme un moyen d'accès au pouvoir ou aux richesses. L'auteur présente les différentes catégories de charmes utilisés et met en relief les logiques symboliques qui président à leur élaboration. Les divers types de charmes et les symboliques mises en jeu se retrouvent dans la société antemoro, voisine du pays tañala. L'importance croissante de la sorcellerie apparaît avoir des origines différentes dans les deux sociétés. Si la sorcellerie en pays tañala traduit d'abord une angoisse dans une situation sociale marquée par l'anarchie et la pauvreté, dans la société antemoro, la sorcellerie constitue une réponse des individus à un système politico-religieux coercitif et rigide. Bibliogr., notes, réf., rés. en français et en anglais.
Views

Cover