Go to AfricaBib home

Go to AfricaBib home AfricaBib Go to database home

bibliographic database

Line
Previous page New search

The free AfricaBib App for Android is available here

Periodical article Periodical article Leiden University catalogue Leiden University catalogue WorldCat catalogue WorldCat
Title:Le droit musulman et les coutumes kabyles
Author:Aït-Zaï, Nadia
Year:1995
Periodical:Revue algérienne des sciences juridiques, politiques et économiques
Volume:33
Issue:2
Pages:305-312
Language:French
Geographic term:Algeria
Subjects:Kabyle
women's rights
Islamic law
marriage law
Abstract:Cet article s'interroge sur la position juridique de la femme en Algérie. L'auteur examine notamment la pérennité des coutumes kabyles, en présence d'un Code de la famille inspiré de la charia, promulgué en 1984, qui consacre l'infériorité des femmes. L'examen de deux coutumes en particulier, relatives au droit de garde et à l'héritage, démontre que dans les coutumes kabyles, la position des femmes est plus basse encore que celle des femmes musulmanes. Contrairement au droit musulman, lors de la dissolution du mariage dans les coutumes kabyles, la mère ne pouvait pas revendiquer le droit de garde des enfants en bas âge. En outre, la femme kabyle n'hérite pas. Les dispositions prises en Algérie, sous la colonisation française comme depuis l'indépendance, dans le but de faire de la femme une citoyenne à part entière, n'ont pas été suivies d'effet. La tentative de faire évoluer les mentalités par l'instrument du droit, notamment par la promulgation du Code de la santé publique en 1976, qui contenait des dispositions protectrices de la mère célibataire, fut de courte durée; ce code fut abrogé en 1985. En supprimant ces dispositions le législateur a enregistré ainsi les moeurs les plus conservatrices. Notes, réf.
Views