Go to AfricaBib home

Go to AfricaBib home AfricaBib Go to database home

bibliographic database
Line
Previous page New search

The free AfricaBib App for Android is available here

Periodical article Periodical article Leiden University catalogue Leiden University catalogue WorldCat catalogue WorldCat
Title:Une thérapeutique ambiguë: apprivoiser les ancêtres ou exorcer les démons?
Author:Rahamefy-Ramarolahy, AdolpheISNI
Year:1995
Periodical:Études océan Indien
Issue:19
Pages:71-76
Language:French
Geographic term:Madagascar
Subjects:Christianity
African religions
spirit possession
Abstract:À Madagascar, où l'introduction du christianisme remonte aux débuts du 19e siècle, 90 pour cent des habitants des Hautes Terres se déclarent chrétiens. Cependant, le christianisme s'est juxtaposé à une religion des ancêtres, le razanisme. Dans les régions côtières, le razanisme est encore dominant, et l'on observe un retour à des 'néo-cultes païens' du type 'tromba', terme qui dénote le phénomène de possession à de degrés divers. Les deux systèmes religieux se distinguent notamment par l'interprétation très différente qu'ils donnent des scènes de possession qui surviennent aujourd'hui à Madagascar. Pour les non-chrétiens, le phénomène peut être bénéfique; ainsi par exemple la maladie peut s'échapper avec l'ancêtre qu'on a convoqué. Mais pour les chrétiens, la possession marque l'invasion de Satan et de ses suppôts. Pour eux, la guérison est précisément liée à l'expulsion du possédant qui est qualifié de démoniaque. Ainsi, tandis que des spécialistes s'installent dans les cours d'églises désertes en pays vezo (sud-ouest) et appellent les ancêtres à venir posséder les patients qui les consultent, certains groupes chrétiens se sont fait une spécialité de guérir en chassant les démons; c'est le cas du groupe protestant des 'Fifohazana' (les gens du Réveil), très actifs sur les Hautes Terres. Notes.
Views