Go to AfricaBib home

Go to AfricaBib home AfricaBib Go to database home

bibliographic database

Line
Previous page New search

The free AfricaBib App for Android is available here

Periodical article Periodical article Leiden University catalogue Leiden University catalogue WorldCat catalogue WorldCat
Title:Le 'rachat de jeunes filles africaines' en Guinée équatoriale 1890-1900
Author:Creus, JacintISNI
Year:1997
Periodical:Revue française d'histoire d'outre-mer
Volume:84
Issue:315
Pages:107-119
Language:French
Geographic term:Equatorial Guinea
Subjects:missions
Christian orders
Bubi
Link:https://doi.org/10.3406/outre.1997.3541
Abstract:La Congrégation espagnole des Fils du coeur immaculé de Marie, fondée par Mgr. Claret, lançait en 1883 sa mission en Guinée équatoriale. Comme tous les instituts missionnaires du XIXe siècle, les clarétains concevaient leur tâche sur le territoire où ils allaient exercer une certaine autorité civile et leurs rapports avec la population locale dans une optique ultramontaine et paternaliste. Mais, à la différence des jésuites, qui avaient échoué en Guinée quelques années auparavant, ils appuyèrent leur travail d'évangélisation sur l'éducation des jeunes, garçons et filles, dans des internats, dans le but de constituer des familles chrétiennes et d'établir des villages catholiques sous l'autorité de la mission. La 'campagne de rachat de jeunes filles africaines' fut l'une des stratégies utilisées en vue de ces objectifs, pour aboutir à la christianisation et à l'hispanisation des Guinéens. Les clarétains réfutent la validité des institutions familiales et matrimoniales des Bubi, en concevant les dots comme des 'achats'; ils rapprochent cette institution de l'esclavage et de la soumission immorale des femmes, mais l'utilisent en fait, 'ré-achetant' les droits sur les jeunes filles indigènes pour les donner comme épouses catholiques aux garçons qu'ils ont élevés. Notes, réf., rés. en français et en anglais.
Views

Cover