Go to AfricaBib home

Go to AfricaBib home AfricaBib Go to database home

bibliographic database
Line
Previous page New search

The free AfricaBib App for Android is available here

Periodical article Periodical article Leiden University catalogue Leiden University catalogue WorldCat catalogue WorldCat
Title:Préférences et références: un aspect de la démocratisation en Afrique
Author:Bidima, Jean-GodefroyISNI
Year:1998
Periodical:Quest: An International African Journal of Philosophy
Volume:12
Issue:1
Period:June
Pages:227-239
Language:French
Notes:biblio. refs.
Geographic term:Africa
Subjects:political systems
democracy
politics
democratization
State
civil society
Power (Social sciences)
social control
Abstract:L'enjeu de la rivalité entre l'État et la société civile en Afrique se trouve aujourd'hui dans la démocratisation. Qu'en est-il de la démocratisation comme lieu d'affrontement entre l'État et la société civile au nom de la loi? L'interrogation ici porte sur les préférences des discours sur la démocratisation d'une part et sur les références oubliées d'autre part. Car ce qui est souvent oublié dans le nouveau magistère de la critique de l'État postcolonial en Afrique, c'est l'analyse de la propre politique de la vérité. La notion de liberté - de parole, de presse, d'investir les capitaux -, qui a deux enjeux au niveau du sujet et de la communauté, joue un rôle capital dans les discours sur la démocratisation en Afrique. Or, on ne peut penser les rapports entre la société civile et l'État en Afrique en se limitant à la simple dénonciation de l'État, à l'examen des stratégies de fuite de la société civile ou à la revendication abstraite du droit de la presse. Une critique de l'État qui ne parle ni ne critique les catégories économiques qui supportent ces États est un mensonge et une dénonciation de la criminalisation de l'État en Afrique qui n'est pas fondée théoriquement sur une critique de l'économie politique de ces États risque de devenir un mensonge. Il faut plus d'autoréflexivité dans la critique de l'État dit postcolonial afin que la pensée ne se réconcilie pas avec le donné qu'elle est chargée de mettre en perspective. Notes, réf.
Views