Go to AfricaBib home

Go to AfricaBib home Africana Periodical Literature Go to database home

bibliographic database
Line
Previous page New search

The free AfricaBib App for Android is available here

Periodical article Periodical article Leiden University catalogue Leiden University catalogue WorldCat catalogue WorldCat
Title:Quels sont les effets du réajustement du franc CFA sur la cacaoculture au Cameroun?
Author:Obam Nlong, RenéISNI
Year:1998
Periodical:Études et statistiques: bulletin mensuel
Issue:248
Pages:383-414
Language:French
Geographic term:Cameroon
Subjects:devaluation
cocoa
Abstract:Le Cameroun a enregistré depuis 1990 de très mauvaises performances agricoles notamment en ce qui concerne la cacaoculture. Dans le présent article l'auteur examine si l'ajustement du taux de change, survenu le 12 janvier 1994, a été un facteur incitatif au relèvement de la production camerounaise du cacao. En d'autres termes, si la dévaluation du franc CFA a augmenté le prix réel payé au producteur et par conséquent stimulé l'effort de production. Dans une première partie, l'auteur rappelle le poids de l'agriculture dans l'économie nationale tout en mettant en exergue les réformes engagées dans le secteur agricole, survenues avant et après la dévaluation du franc CFA. La deuxième partie est consacrée à l'analyse des effets de la dévaluation sur la cacaoculture. Par la suite, l'auteur examine la réponse de l'offre à la variation du prix réel du cacao induit par la dévaluation. Il s'avère que dans l'ensemble, la dévaluation du franc CFA, par ses effets mécaniques, a contribué à l'augmentation du prix réel payé au producteur bien que ce dernier ait bénéficié aussi des effets positifs issus de la libéralisation totale de la filière. Ce bilan positif enregistré lors de la première année de la dévaluation ne saurait être le même en 1994/1995. La dévaluation n'a pas beaucoup contribué au raffermissement du niveau du prix payé au producteur et n'a pas permis une forte relance de la production cacaoyère. L'auteur termine par une esquisse des solutions susceptibles de relancer véritablement l'offre de cacao. Ann., bibliogr., notes.
Views