Go to AfricaBib home

Go to AfricaBib home Africana Periodical Literature Go to database home

bibliographic database

Line
Previous page New search

The free AfricaBib App for Android is available here

Periodical article Periodical article Leiden University catalogue Leiden University catalogue WorldCat catalogue WorldCat
Title:Les trois saisons de l'éducation au Congo
Author:Ekwa bis Isal, MartinISNI
Year:1999
Periodical:Congo-Afrique: économie, culture, vie sociale
Volume:39
Issue:338
Period:octobre
Pages:452-468
Language:French
Notes:biblio. refs.
Geographic terms:Congo (Democratic Republic of)
Central Africa
Belgium
Subjects:colonialism
educational history
schooling
traditional education
education
history
Abstract:Originalement exposé sur l'éducation au Congo, cet article traite du sujet aux trois époques précoloniale, coloniale et postcoloniale. L'éducation traditionnelle apprenait à l'enfant à s'insérer dans le réseau social et à perpétuer le clan, à maîtriser le faisceau de tabous et d'interdits que nul ne pouvait violer sans mettre en péril sa propre vie et celle du groupe. C'est en 1880 que l'école de type occidental fit sont apparition sur le territoire du Congo. Au-delà des réticences des parents, il fallait aussi vaincre des difficultés de tous genres: infrastructures de transport dans de très vastes régions, rareté du personnel enseignant, choix de langues d'enseignement, manque de manuels scolaires. De 12 pour cent en 1930-1934, le taux de scolarisation passa, pour la période 1950-1954, à 37 pour cent, et à 56 pour cent en 1959. Si au moment de l'indépendance le Congo était bien alphabétisé, il ne possédait qu'une poignée de diplômés de l'université (312 étudiants en 1957) et les cadres lui faisaient défaut. La nouvelle Constitution de 1964 institua l'existence de l'enseignement national, qui reconnaissait comme composantes quatre réseaux: officiel, catholique, kimbanguiste, protestant. Le maître-mot était l''africanisation' des structures administratives, des agents, et des contenus de l'enseignement. Mais tous les efforts engagés dès 1961 pour réaliser la réforme pédagogique et former une élite intellectuelle furent compromis par la 'zaïrianisation' de l'économie, et le système éducatif démoli par une étatisation mal appliquée. La République démocratique du Congo s'est dotée d'un plan-cadre national pour la réhabilitation de son système éducatif, couvrant la période 1999-2000, mais son financement demeure hypothétique. Le nombre des effectifs dans l'enseignement supérieur est estimé à 120 000 étudiants contre 6 000 000 d'élèves. Bibliogr., notes, réf.
Views