Go to AfricaBib home

Go to AfricaBib home AfricaBib Go to database home

bibliographic database
Line
Previous page New search

The free AfricaBib App for Android is available here

Periodical article Periodical article Leiden University catalogue Leiden University catalogue WorldCat catalogue WorldCat
Title:La Côte d'Ivoire au péril de l''ivoirité': genèse d'un coup d'État
Author:Dozon, Jean-PierreISNI
Year:2000
Periodical:Afrique contemporaine
Issue:193
Pages:13-23
Language:French
Geographic term:Ivory Coast - Côte d'Ivoire
Subjects:ethnicity
coups d'état
Abstract:Le coup d'État du 24 décembre 1999 en Côte d'Ivoire, dont le général Gueï a été le personnage principal, a suscité un large assentiment populaire. Le successeur d'Houphouët-Boigny, Henri Konan Bédié, avait commis une lourde faute politique en s'obstinant à vouloir exclure de la compétition à la prochaine élection présidentielle Alassane Ouattara, leader de l'un des trois grands partis (le Rassemblement des républicains, RDR), pour n'être pas ivoirien, et en incarcérant les principaux dirigeants de ce parti. Mais les erreurs de Konan Bédié ne suffisent pas à expliquer l'enthousiasme suscité par le coup d'État. La question de l''ivoirité', qui a commencé à servir de fondement légitime au pouvoir de Konan Bédié durant les élections générales de 1995, masquait de très pernicieux ferments de division. Ce concept, qui prétendait oeuvrer à l'unité du pays comme affirmation nationale, s'est transformé en son contraire. L'ivoirité est devenue une forme de redéfinition dangereuse de la citoyenneté, fabriquant des sortes d'étrangers de l'intérieur, les gens du Nord (souvent musulmans) et de l'Ouest, et conduisant le RDR à recruter principalement au sein du monde 'dioula'. Les idéologues de l'ivoirité en ont fait une 'akanité', spécialement une 'baoulité', le monde akan étant censé posséder un sens atavique de l'État. Dans l'avenir, hormis les problèmes économiques, le danger vient de la question non résolue de la place et du statut des étrangers, entraînant le danger que les partis politiques en viennent à s'identifier aux gens de telle ou telle région et de telle ou telle religion. L'adhésion des partis à des clivages ethnico-régionaux ou ethnico-religieux voudrait dire la fin du 'miracle ivoirien'. Bibliogr., notes, réf.
Views