Go to AfricaBib home

Go to AfricaBib home Islam in Africa Go to database home

bibliographic database

Line
Previous page New search

The free AfricaBib App for Android is available here

Periodical article Periodical article Leiden University catalogue Leiden University catalogue WorldCat catalogue WorldCat
Title:L'islam en Afrique de l'Ouest: les méridiens et les parallèles
Author:Schmitz, JeanISNI
Year:2000
Periodical:Autrepart
Issue:16
Pages:117-137
Language:French
Geographic terms:West Africa
Mauritania
Nigeria
Senegal
Subjects:Muslim brotherhoods
Islamization
Link:http://horizon.documentation.ird.fr/exl-doc/pleins_textes/pleins_textes_7/autrepart/010023778.pdf
Abstract:En Afrique de l'Ouest, l'islam s'est pendant longtemps diffusé selon un axe méridien, celui des pistes commerciales qui traversaient le Sahara, avant que ne prévale celui des parallèles, avec la colonisation, et dans l'axe du pèlerinage à La Mecque. Plus tard s'imposeront, depuis les années mille neuf cent soixante-dix, les relations directes entre Afrique noire et monde arabo-musulman. Les caravanes des bédouins qui transportaient les marchandises à travers la zone saharienne étaient organisées par des marchands musulmans, l'islam servant de sauf-conduit sous la forme de l'appartenance à une tariqa, voie ou confrérie; la diffusion de ces confréries suivait alors souvent des chemins qui traversaient des zones hostiles où la sécurité était assurée par des systèmes d'alliances militaires et mettaient en rapport des mondes différents au nord et au sud du Sahara grâce à une culture partagée. L'exemple de la famille Niass de Kaolack au Sénégal, branche de la confrérie de la Tijaniyya, illustre l'articulation entre les deux axes d'expansion qu'ont suivi les confréries d'Afrique de l'Ouest, celui des méridiens et celui des parallèles, puisqu'actuellement ses adeptes se recrutent aussi bien en Mauritanie et au Sénégal qu'au Nigeria et au Soudan. Deux vagues de 'réformisme' se sont manifestées, la première autour de la Seconde Guerre mondiale: les pèlerins revenant de la péninsule Arabique critiquent les confréries soufies et préconisent la modernisation de l'enseignement du Coran et de la langue arabe. Plus récemment, un second courant proche de l'islamisme bénéficie de l'aide directe des pays arabes - Arabie saoudite, Iran, Lybie - issue des pétrodollars. On assiste à une matérialisation des moyens de transmission de l'islam: construction de mosquées, cassettes audio ou vidéo des prédicateurs utilisant la langue nationale et les médias modernes. Bibliogr., notes, réf., rés. en français (p. 176) et en anglais (p. 180).
Views

Cover