Go to AfricaBib home

Go to AfricaBib home AfricaBib Go to database home

bibliographic database
Line
Previous page New search

The free AfricaBib App for Android is available here

Periodical article Periodical article Leiden University catalogue Leiden University catalogue WorldCat catalogue WorldCat
Title:Coup d'état et refondation politique en Afrique: le cas de la Côte-d'Ivoire
Author:Kone, IsmailaISNI
Year:2000
Periodical:African Journal of International and Comparative Law
Volume:12
Issue:4
Pages:670-702
Language:French
Geographic term:Ivory Coast - Côte d'Ivoire
Subjects:political change
coups d'état
1999
constitutional amendments
External link:http://www.heinonline.org/HOL/Page?handle=hein.journals/afjincol12&id=688&collection=journals&index=journals/afjincol
Abstract:À quelles conditions et suivant quelles modalités le coup d'État du 24 décembre 1999 peut-il favoriser une véritable refondation de l'État en Côte d'Ivoire? Pour parvenir à une réponse il convient d'abord d'examiner les causes du coup d'État et ensuite les conditions et les modalités de refondation de l'État ivoirien. Deux séries de causes sont à l'origine du coup d'État du 24 décembre 1999. Les causes médiates tiennent à des considérations politiques, économiques et sociales, et surtout, au concept d'ivoirité. Les causes immédiates résultent, d'une part, de l'important discours prononcé par le président Bédié le 22 décembre 1999 et, d'autre part, de la mutinerie qui s'en est suivi le 23 décembre 1999. L'analyse des conditions dans lesquelles s'est déroulée la transition et l'étude des modalités prescrites à cet effet par le gouvernement de transition révèlent de véritables problèmes juridiques à résoudre: le respect des textes fondamentaux du régime de transition par la junte elle-même, la protection des libertés publiques et le respect de la légalité, la gestion de l'administration en période transitoire, l'élaboration de la nouvelle constitution; et des défis politiques majeurs à relever: le retour déguisé à l'ivoirité et la confusion du jeu politique. L'examen de l'expérience ivoirienne montre que le régime militaire n'a ni la volonté, ni la capacité de relever les défis politiques et juridiques qu'exige la refondation d'un État démocratique, respectueux des droits de l'homme. Notes, réf.
Views