Go to AfricaBib home

Go to AfricaBib home AfricaBib Go to database home

bibliographic database
Line
Previous page New search

The free AfricaBib App for Android is available here

Periodical article Periodical article Leiden University catalogue Leiden University catalogue WorldCat catalogue WorldCat
Title:La législation constitutionnelle des langues au Bénin
Author:Halaoui, Nazam
Year:2000
Periodical:Revue juridique et politique: indépendance et coopération
Volume:54
Issue:3
Pages:270-288
Language:French
Geographic term:Benin
Subjects:constitutions
official languages
language policy
Abstract:Cet aperçu des dispositions linguistiques des Constitutions du Bénin comporte trois parties. La première partie est consacrée à la législation constitutionnelle des langues dans la Republique du Dahomey, entre 1959 et 1972. Le statut de langue officielle attribué au français, la reconnaissance de la liberté d'expression et, surtout, l'absence de toute référence aux langues dahoméennes en sont les traits constitutifs. La seconde partie examine la législation des langues sous la République populaire du Bénin. Les traits constitutifs de cette législation, d'essence populiste, sont la liberté des nationalités d'utiliser leurs langues, l'affirmation de la liberté d'expression, et, surtout, l'exclusion du français comme langue officielle. Finalement, la dernière partie aborde la législation des langues sous la République du Bénin (1990 à nos jours). Les traits constitutifs de cette législation, empreinte d'une idéologie républicaine, sont le retour au français comme langue officielle, l'héritage de la liberté d'expression et des dispositions non négligeables sur les langues nationales. En ce qui concerne les langues nationales, la législation actuelle du Bénin montre une certaine originalité par rapport aux législations constitutionnelles des autres anciennes colonies françaises d'Afrique noire. Elle revêt une opérationnalité certaine dans l'introduction du concept de langue nationale d'intercommunication, mais surtout dans les deux obligations faites à l'État de promouvoir le développement de telles langues et de diffuser et d'enseigner dans les langues nationales. Cependant, les concepts de langue nationale et de langue nationale d'intercommunication demandent à être clarifiés.
Views