Go to AfricaBib home

Go to AfricaBib home AfricaBib Go to database home

bibliographic database
Line
Previous page New search

The free AfricaBib App for Android is available here

Book chapter Book chapter Leiden University catalogue Leiden University catalogue WorldCat catalogue WorldCat
Title:Déontologie médicale et tradition africaine: un équivalent du serment d'Hippocrate chez les Beti du Cameroun
Author:Laburthe-Tolra, PhilippeISNI
Book title:Un passeur entre les mondes
Year:2000
Pages:141-145
Language:French
Geographic term:Cameroon
Subjects:healers
professional ethics
African religions
Beti
traditional medicine
Abstract:Chez les Beti du Cameroun, l'harmonie personnelle et collective n'est conçue que centrée sur la prospérité et l'épanouissement physique de chacun des membres du groupe, c'est-à-dire du lignage issu d'un ancêtre commun. Réciproquement, cette bonne santé est censée disparaître dès qu'une transgression morale, une atteinte aux lois de l'univers est produite par un des membres du lignage. Quelqu'un va alors tomber malade, sans que ce soit nécessairement l'auteur même de la faute; ce peut être l'un des membres de sa famille. Autour de ces idées, les anciens Beti avaient élaboré une religion complexe, mélange indissoluble de pratiques médicales et culturelles, de croyances et de principes moraux. L'expérience acquise chez des guérisseurs beti a permis à l'auteur de se faire une idée générale de la médecine traditionnelle et les principes déontologiques qui concernent la pratique de la médecine et son apprentissage. Tous les grands rituels sont des cures pour assainir le corps et l'âme. À cet effet, la famille concernée s'adresse à un spécialiste, prêtre-médecin-guérisseur. Il s'agit d'un personnage charismatique, réputé pour avoir le don de guérir telle ou telle maladie; ce don a dû être consacré par un apprentissage auprès d'un maître pourvu du même don. Pour devenir réellement un bon spécialiste, il est indispensable d'avoir connu soi-même la maladie que l'on soignera, et d'en avoir été guéri par la cure rituelle que l'on prétend apprendre à administrer. La chaîne des guérisseurs n'est pas seulement une chaîne d'anciens malades, elle est aussi une chaîne de transgresseurs qui ont su surmonter une crise multiforme pour retrouver la paix sociale en même temps que l'équilibre du corps. Rés. en anglais (p. 352).
Views