Go to AfricaBib home

Go to AfricaBib home AfricaBib Go to database home

bibliographic database

Line
Previous page New search

The free AfricaBib App for Android is available here

Periodical article Periodical article Leiden University catalogue Leiden University catalogue WorldCat catalogue WorldCat
Title:Survivre à la guerre des autres: un défi populaire en RDC
Author:Maindo Monga Ngonga, AlphonseISNI
Year:2001
Periodical:Politique africaine
Issue:84
Pages:33-58
Language:French
Geographic term:Congo (Democratic Republic of)
Subjects:social change
political stability
civil wars
military intervention
Link:https://www.cairn.info/load_pdf.php?ID_ARTICLE=POLAF_084_0033
Abstract:La guerre en République démocratique du Congo (RDC) a modifié les imageries populaires du politique et du conflit armé lui-même. Des milliers d'hommes en provenance de pays de la sous-région comme le Rwanda, l'Ouganda, le Burundi, l'Angola, le Zimbabwe et la Namibie sont au front sur le territoire national. Il n'est donc pas étonnant que le 'bas' voie la guerre en cours dans leur pays comme une affaire des autres. Les habitants de Kinshasa perçoivent cette guerre à la fois comme 'étrangère' et 'populaire'. Populaire dans la mesure où le petit peuple de la capitale l'a investie jusqu'à en faire son affaire; étrangère au sens où elle est perçue par lui comme un jeu d'intérêts et d'alliances des 'autres', ces derniers étant à la fois les pays de la région, l'Occident, les élites congolaises et la province du Kivu. Cet article entend démêler le paradoxe et l'ambivalence qui caractérisent cette perception. Il s'efforce de repérer les glissements qui s'opèrent dans les figures du pouvoir et de la légitimité dans le contexte d'une guerre longue et populaire. Comment les combattants sont-ils devenus si étrangers aux personnes qu'ils prétendent 'libérer', quelles sont les stratégies populaires pour faire face à la situation induite par la 'guerre des autres', quels sont les effets de la violence et de ces transformations sociales sur les imaginaires politiques et sur les représentations populaires du pouvoir? On constate l'émergence d'une nouvelle génération de 'petits' ou de débrouillards qui font irruption au banquet des 'grands' et essaient de tirer profit de la délégitimation de la vieille garde politique. La violence, vue comme un moyen d'action, cesse d'être un monopole étatique et est désormais à la portée de tous. Notes, réf., rés. en français et en anglais (p. 202).
Views

Cover