Go to AfricaBib home

Go to AfricaBib home Islam in Africa Go to database home

bibliographic database

Line
Previous page New search

The free AfricaBib App for Android is available here

Periodical article Periodical article Leiden University catalogue Leiden University catalogue WorldCat catalogue WorldCat
Title:L'image du marabout dans le roman négro-africain francophone
Author:Berté, AbdoulayeISNI
Year:2001
Periodical:Éthiopiques: revue socialiste de culture négro-africaine (ISSN 0850-2005)
Issue:66-67
Pages:133-166
Language:French
Geographic terms:West Africa
Subsaharan Africa
Subjects:marabouts
literature
French language
novels
Abstract:Dans la pratique de la religion islamique, le croyant a la possibilité de communiquer directement avec Allah. L'islam n'a pas prévu la forme d'intercession d'un clergé. Cet article définit tout d'abord le marabout en montrant ce qu'il n'est pas: ni muezzin, ni imâm, ni hadj. De plus, les marabouts n'ont pas de statut religieux bien spécifié comme le muezzin et l'imâm. Cet article extrait de romans francophones de l'Afrique des exemples de traits et de personnalités de marabouts, en particulier chez les auteurs (dans l'ordre de l'article) Amadou Hampaté Bâ, Cheikh Hamidou Kane Abdoulaye Sadji, Ousmane Socé, Amar Samb, Ousmane Sembène, Mamadou Gologo, Abdoulaye Sadji, Ahmadou Kourouma, Laye Camara, Bakary Diallo, Amadou Mapaté Diagne, Cheik Ndao. Certains de ces marabouts, grâce à la profondeur de leur science islamique, ont fondé des confréries religieuses, parfois mystiques. Ils détiennent des fonctions plus ou moins importantes au sein des populations: ils jouent le rôle d'enseignants, de juges (cadis), de notaires, d'officier d'état civil. Dépassant ces diverses fonctions culturelles, sociales, économiques, certains marabouts se sont fait bâtisseurs d'empires. Chez certains marabouts totalement altruistes la prééminence du spirituel les pousse à une générosité qui va souvent jusqu'au dépouillement de soi. Les marabouts sont aussi des guérisseurs et des féticheurs, les miracles sont à leur portée. Ceci peut mener à une dérive dont profitent les mystificateurs, les escrocs, les charlatans vénaux, qui exploitent le fatalisme et la crédulité des malheureux.
Views