Go to AfricaBib home

Go to AfricaBib home AfricaBib Go to database home

bibliographic database
Line
Previous page New search

The free AfricaBib App for Android is available here

Periodical article Periodical article Leiden University catalogue Leiden University catalogue WorldCat catalogue WorldCat
Title:La Guinée face aux rébellions au sud de son territoire
Author:Bangoura, DominiqueISNI
Year:2001
Periodical:Afrique contemporaine
Issue:200
Pages:17-33
Language:French
Geographic term:Guinea
Subjects:rebellions
regional security
conflict resolution
Abstract:Les rébellions qui frappent la Guinée dans le sud de son territoire traduisent un conflit politique interne et ont aussi des raisons externes. Le président Lansana Conté est arrivé au pouvoir en avril 1984 par un coup de force. Aux facteurs de fragilisation du régime s'ajoute l'incapacité économique et sociale de l'équipe au pouvoir. Les rébellions sont également le fruit de la politique sous-régionale du régime en place, qui est isolé et s'intéresse peu à la vie de la sous-région, excepté sa participation à l'Ecomog (ECOWAS Monitoring Group). Ces mouvements proviennent d'une part des guerres civiles qui ont ensanglanté le Liberia entre 1989 et 1997, ainsi que la Sierra Leone depuis le début des années 1990, et d'autre part des choix politiques et militaires du président guinéen face à ces révoltes. Cet article montre l'état des forces en présence et leurs motivations, l'évolution de la situation dans les zones de combats (septembre 2000-mai 2000), le désarroi des populations civiles (les réfugiés, arrivés en Guinée depuis douze ans, seraient environ 500 000, les trois quarts provenant de Sierra Leone). Les tentatives de règlement du conflit font intervenir des mesures externes, au plan sous-régional, régional et international, et des mesures internes. L'OUA se montre fort discrète. Le Conseil de sécurité de l'ONU a appliqué des sanctions dès mai 2001, en l'absence de résultats suffisants sur le terrain. Fin 2001, on constate une accalmie dans la situation interne, ce qui ne veut pas dire que le régime relâche son emprise autoritaire sur le pays. Bibliogr., notes, réf.
Views