Go to AfricaBib home

Go to AfricaBib home Education in Africa Go to database home

bibliographic database
Line
Previous page New search

The free AfricaBib App for Android is available here

Periodical article Periodical article Leiden University catalogue Leiden University catalogue WorldCat catalogue WorldCat
Title:L'enseignement secondaire: démocratiser et orienter
Authors:Cheung Chin Tun, Yvon
Payet, FabriceISNI
Pavageau, Colette
Year:2000
Periodical:Économie de la Réunion (ISSN 0994-415X)
Issue:105
Pages:11-22
Language:French
Geographic term:Réunion
Subject:secondary education
Abstract:Dès la sixième, le niveau moyen des élèves de l'enseignement secondaire dans le département de la Réunion est plus faible qu'en France métropolitaine, surtout en mathématiques. Ce faible niveau s'explique en partie par la plus forte proportion de catégories sociales défavorisées, où l'écart est particlièrement fort, mais dans tous les cas les résultats sont plus mauvais qu'en métropole à catégorie sociale équivalente. Les élèves réunionnais issus de milieux défavorisés forment les deux tiers des classes de sixième des collèges publics et la moitié d'entre eux a pris du retard dès l'école primaire. La majorité des élèves qui n'ont pas pris de retard s'oriente vers le second cycle général, et les élèves en retard, vers le cycle professionnel, ou sortent du système scolaire public. Les filles ont moins de retard et choisissent davantage l'enseignement général. L'origine sociale joue un rôle déterminant pour l'orientation et la réussite scolaire. La série scientifique du bac général est la plus prisée par les catégories favorisées, alors que les élèves issus des catégories sociales moyennes ou défavorisées se présentent au bac technologique ou professionnel. La sélection sociale s'accentue à la sortie du lycée, lors de la recherche du premier emploi. Les contrats d'insertion, et notamment les emplois-jeunes, ont permis de limiter le chômage et de mettre le pied à l'étrier à certains jeunes. Les jeunes à faible qualification sont de plus en plus exclus du marché du travail. Les filles connaissent plus de difficultés que les garçons à tous les niveaux de formation. Un entretien avec Christian Larbaut, inspecteur d'académie et inspecteur pédagogique régional, reprend les points traités dans ce dossier.
Views

Cover