Go to AfricaBib home

Go to AfricaBib home AfricaBib Go to database home

bibliographic database
Line
Previous page New search

The free AfricaBib App for Android is available here

Periodical article Periodical article Leiden University catalogue Leiden University catalogue WorldCat catalogue WorldCat
Title:Situation économique et financière des États de la CEMAC au cours de l'année 2001 et perspectives pour l'an 2002
Author:Anonymous
Year:2001
Periodical:Études et statistiques: bulletin mensuel
Issue:262
Pages:3-16
Language:French
Geographic term:Central Africa
Subjects:money
Communauté Économique et Monétaire de l'Afrique Centrale
economic development
Abstract:Le redressement de la croissance économique dans les pays de la CEMAC (Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale: Cameroun, Congo, Gabon, Guinée équatoriale, République centrafricaine, Tchad), amorcé au début de l'année 2001, devrait se confirmer, avec une hausse du PIB réel qui s'établirait à 6,9 pour cent en 2001 contre 3,6 pour cent en 2000. Le revenu réel par habitant enregistrerait une progression de 4,4 pour cent. Le regain de croissance s'explique notamment par la bonne tenue de la production pétrolière globale de la zone, la relance des investissements productifs et la poursuite des réformes macroéconomiques et structurelles. Le taux d'inflation s'établirait à 3,5 pour cent en 2001 contre 1,3 pour cent en 2000. L'assainissement des finances publiques devrait se poursuivre, malgré le fléchissement prévu de l'excédent budgétaire, qui se situerait à 2 pour cent du PIB en 2001 contre 3,9 pour cent un an plus tôt. En revanche, le solde extérieur courant de la Zone se dégraderait, revenant d'un excédent de 3,8 pour cent du PIB en 2000 à un déficit de 3,3 pour cent en 2001, sous l'effet principalement de la contraction prévue des recettes d'exportation de pétrole brut. L'année 2002 serait caractérisée par un fort ralentissement de la croissance économique dans les pays de la CEMAC, avec une hausse attendue du PIB (Produit intérieur brut) réel de 4,7 pour cent, reflétant le plein effet de la détérioration des cours des matières premières consécutive au ralentissement de l'économie mondiale. Cette étude actualise les données sur l'évolution des secteurs réel, budgétaire et extérieur en 2001, et trace les perspectives de la sous-région pour 2002. La poursuite par les États des programmes de réformes et des politiques macroéconomiques saines, notamment au plan budgétaire, s'avère indispensable. [Résumé ASC Leiden]
Views