Go to AfricaBib home

Go to AfricaBib home AfricaBib Go to database home

bibliographic database
Line
Previous page New search

The free AfricaBib App for Android is available here

Periodical article Periodical article Leiden University catalogue Leiden University catalogue WorldCat catalogue WorldCat
Title:Droits de l'oralité africaine et traduction francophone, un compromis difficile
Author:Lespinay, Charles deISNI
Year:2002
Periodical:Droit et cultures
Issue:44
Pages:49-62
Language:French
Geographic terms:Senegal
Gambia
Guinea-Bissau
Burundi
Rwanda
Subjects:legal terminology
customary law
translation
Abstract:La traduction de 'textes' juridiques pose des problèmes spécifiques lorsqu'il s'agit de droits de l'oralité, dont le 'texte' n'est pas fixé par écrit mais fluctue au gré du temps, des informateurs et des enquêteurs. Les exemples africains sont parlants à ce sujet. Toute traduction nécessite de prendre en compte le concept tel qu'il est exprimé d'abord dans la culture d'origine, puis 'traduit' dans la langue de cette culture, enfin reçu dans une culture-cible telle que la culture française. L'auteur traite de deux thèmes principaux: la traduction de concepts juridiques dans la langue de la culture émettrice, et la réception de ces concepts par la traduction dans la culture francophone réceptrice. Existe-t-il des langages juridiques dans les cultures de l'oralité? La réponse paraît positive, à des niveaux divers de juridicité selon les cultures et les systèmes politiques, et selon la période historique choisie. L'auteur prend l'exemple de la Casamance (Sénégal, Gambie, Guinée-Bissau), avec les Joola et les Manding d'une part, et les Baynunk et les Balant d'autre part. Les méfaits de la traduction en français de concepts sociojuridiques étrangers sont illustrés par les cas extrêmes du Rwanda et du Burundi. Bibliogr., notes, réf., rés. en français et en anglais (p. 250). [Résumé extrait de la revue]
Views

Cover