Go to AfricaBib home

Go to AfricaBib home AfricaBib Go to database home

bibliographic database
Line
Previous page New search

The free AfricaBib App for Android is available here

Periodical article Periodical article Leiden University catalogue Leiden University catalogue WorldCat catalogue WorldCat
Title:Les milices mayi-mayi à l'est de la République Démocratique du Congo: dynamique d'une gouvernementalité en situation de crise
Author:Mwaka, Arsène BwengeISNI
Year:2003
Periodical:African Sociological Review (ISSN 1027-4332)
Volume:7
Issue:2
Pages:73-94
Language:French
Notes:biblio. refs.
Geographic terms:Congo (Democratic Republic of)
Central Africa
Subjects:civil wars
organized crime
politics
Political crisis
history
revolutions
External link:https://www.jstor.org/stable/43657704
Abstract:Le phénomène des milices mayi-mayi (eau-eau) est apparu au début des années 1996 au Nord-Kivu dans la foulée de la guerre de Masisi. Il comprend actuellement de nombreuses factions. Il est issu des conflits politiques, identitaires et fonciers apparu dans l'Est de la République Démocratique du Congo. Ces conflits opposent, depuis des décennies, les communautés 'autochtones' des provinces du Nord-Kivu et du Sud-Kivu aux communautés hutu-tutsi originaires du Rwanda. Cette étude explore les logiques qui dirigent l'action des Mayi-Mayi en interaction dialectique avec leur environnement local, national, régional et international, où la crise de l'État joue un grand rôle. Il faut aussi prendre en compte l'état de la gestion locale (et la prédation) des biens publics. L'article traite en premier lieu des contextes national (impossible contrôle de la situation) et régional (insécurité généralisée, instabilité institutionnelle, enchevêtrement des conflagrations voisines du Rwanda et du Burundi avec l'arrivée des réfugiés depuis 1994) de l'émergence de ces milices. Les positions rentières contrôlent l'exploitation et les trafics illicites de ressources naturelles, les trafics d'armes, de munitions et de stupéfiants. Les Mayi-Mayi sont des acteurs privilégiés de cette dynamique qui déstabilise le gouvernement dominant en Afrique interlacustre. L'auteur examine en dernier lieu les enjeux des alliances que les différentes factions mayi-mayi ont tissées, ainsi que de leurs retournements. L'Église catholique, par exemple, est un nouveau lieu de pouvoir dans les enclaves du Nord- et du Sud-Kivu. Le désordre semble être une stratégie délibérée adoptée pour éviter toute prise de contrôle des milices par des instances extérieures, pour contrer la restauration de l'autorité centrale, et pour exploiter les richesses du pays au profit de pouvoirs locaux. Bibliogr, notes, réf. [Résumé ASC Leiden]
Views

Cover