Go to AfricaBib home

Go to AfricaBib home AfricaBib Go to database home

bibliographic database

Line
Previous page New search

The free AfricaBib App for Android is available here

Periodical article Periodical article Leiden University catalogue Leiden University catalogue WorldCat catalogue WorldCat
Title:Le juge, les urnes et la rue: figures judiciaires et variations juridiques autour de la crise politique malgache (janvier-juin 2002)
Author:Rajaona, Andrianaivo RavelonaISNI
Year:2003
Periodical:Revue juridique et politique des états francophones
Volume:57
Issue:4
Pages:391-444
Language:French
Geographic term:Madagascar
Subjects:political stability
presidential elections
judges
Abstract:La crise politique consécutive au premier tour de l'élection présidentielle du 16 décembre 2001 a montré les incertitudes de la culture démocratique au sein de la société malgache. Le juge, face à la fronde de la rue, a eu à les mesurer et à les apprécier. L'enjeu majeur de la crise politique malgache reposait sur un concept qui structurerait tout le débat consécutif, celui de la justice. Marc Ravalomanana, le principal challenger du président sortant, Didier Ratsiraka, avait fondé et articulé toute sa campagne électorale autour de la justice et de la vérité, thématique que la rue s'appropria dans une ferveur quasi religieuse. La logique de ce discours exigeait que son auteur fasse prévaloir les voies de droit dans le débat post électoral, engageant de la sorte le juge à jouer un rôle de premier plan. Le juge, dans les premiers temps, a été, à son corps défendant, le catalysateur de la plus grave crise politique que l'État malgache ait connue depuis son indépendance en 1960. Le droit matériel sur lequel il s'appuyait pour répondre à la demande de justice n'était pas perçu comme étant transparant, et le cheminement qui l'a amené à trancher le litige électoral n'était guère convaincant. La pratique juridictionnelle du juge a souligné l'abandon de critères objectifs, en tant que source de significations claires et distinctes pour les textes et les techniques judiciaires de référence. Dans un deuxième temps, le juge s'est avéré l'acteur principal de la sortie de crise. Les différentes figures adoptées par le juge dans cette posture ont visé à garantir et à renforcer la cohérence de l'ordre juridique, entendue à la fois comme congruence logique et harmonie conceptuelle et théorique. Sur le plan politique, le juge, à travers sa décision de justice, a réconcilié les exigences de la légalité et les impératifs de la légitimité que les protagonistes de la crise politique avaient instrumentalisés à outrance, pour en constituer l'élément dynamique de la crise. Le juge a bien souligné à quel point, au sein de la démocratie en émergence que constitue la société malgache, il ne peut y avoir de contradiction entre la légalité et la légitimité. Notes, réf. [Résumé ASC Leiden]
Views