Go to AfricaBib home

Go to AfricaBib home AfricaBib Go to database home

bibliographic database
Line
Previous page New search

The free AfricaBib App for Android is available here

Periodical article Periodical article Leiden University catalogue Leiden University catalogue WorldCat catalogue WorldCat
Title:Les réparations en Afrique australe
Authors:Buford, Warren
van der Merwe, HugoISNI
Year:2004
Periodical:Cahiers d'études africaines
Volume:44
Issue:173-174
Pages:263-322
Language:French
Geographic terms:Mozambique
South Africa
Namibia
Zimbabwe
Malawi
Subjects:reparations
offences against human rights
External link:https://doi.org/10.4000/etudesafricaines.4510
Abstract:Cette étude examine comment, dans le contexte d'une transition politique, l'Afrique du Sud, le Malawi, le Zimbabwe, la Namibie et le Mozambique ont élaboré des programmes officiels et non judiciaires de réparations aux victimes/survivants de violations des droits de l'homme. Les cas abordés ici montrent que la réparation n'a pas grand sens sans 'redevabilité' et sans reconnaissance - deux objectifs de la justice transitionnelle. Tout en étant un élément du processus plus large de justice transitionnelle, un programme de réparations global doit aborder des thèmes tels que la vérité, la justice et la 'redevabilité'. Ces processus sont à l'origine d'une prise de conscience sociale des violations qui place la demande de réparations dans l'arène publique. Les mesures de réadaptation, de mise en mémoire symbolique et de cicatrisation collective occupent une place importante dans le discours sur les réparations dans ces cinq pays. Sans faire abstraction des forces politiques en jeu, il est évident que les décisions des gouvernements en matière de justice transitionnelle influencent (de manière positive et négative) l'élaboration (ou la non-élaboration) des programmes de réparations. Bien que la réparation soit considérée comme un mécanisme parmi d'autres dans le cadre plus large de la justice transitionnelle, elle doit être aussi perçue comme un processus dynamique qui, comme le processus de décision en justice transitionnelle en général, dépend de forces culturelles, économiques, politiques et sociales qui varient selon les contextes. Cette étude propose que la réparation soit désagrégée et démêlée pour être analysée comme un élément permanent de la justice transitionnelle. Il est aussi important d'abandonner les idées traditionnelles selon lesquelles la 'réparation' n'est qu'un synonyme de restitution ou d'indemnisation. Bibliogr., Notes, réf., rés. en français et en anglais. [Résumé extrait de la revue, adapté]
Views
Cover