Go to AfricaBib home

Go to AfricaBib home AfricaBib Go to database home

bibliographic database

Line
Previous page New search

The free AfricaBib App for Android is available here

Periodical article Periodical article Leiden University catalogue Leiden University catalogue WorldCat catalogue WorldCat
Title:Un prélat à la magistrature suprême? à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu (Cf. Mc 12, 17)
Author:Ung'Eyowun, ÉtienneISNI
Year:2004
Periodical:Congo-Afrique: économie, culture, vie sociale
Volume:44
Issue:390
Pages:579-584
Language:French
Geographic term:Congo (Democratic Republic of)
Subjects:Catholic Church
Church and State
Abstract:La parole: à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu, situe le rôle qui revient aux ecclésiastiques pendant la période de transition que traverse la République démocratique du Congo, malgré le souhait de quelques fidèles de voir un prélat à la magistrature suprême. Cependant, ce passage en fait confirme la distinction et la prévalence du Royaume de Dieu sur les institutions humaines. L'auteur évoque tout d'abord l'enseignement officiel de l'Église sur l'implication des ecclésiastiques dans le domaine sociopolitique, en pécisant le corps de doctrine sociale très solide capable de soutenir l'engagement de l'Église dans le domaine temporel. S'il arrive à un ecclésiastique d'accepter une charge publique, c'est de manière tout à fait exceptionnelle. Ce fut le cas à la CNS (Conférence nationale souveraine) et ce l'est maintenant à la Transition où quelques ecclésiastiques, cooptés par la société civile, sont au Parlement et à la tête de la Commission électorale indépendante. La tâche primordiale des ecclésiastiques consiste à former les fidèles. L'Église est autorisée, au nom de la liberté religieuse, à se prononcer sur toutes réalités qui concernent la vie du peuple. Pour ce qui concerne l'option pastorale de l'épiscopat congolais pendant la Transition, l'Église congolaise veut désormais combattre la cause primordiale de la crise en RDC: le manque d'un État de droit. En vue de participer plus efficacement à l'avènement d'une véritable démocratie, l'Église catholique mise sur la formation civique de la base. Une série d'actions concrètes a été proposée lors de la dernière Assemblée plénière des évêques. Notes, réf. [Résumé ASC Leiden]
Views