Go to AfricaBib home

Go to AfricaBib home AfricaBib Go to database home

bibliographic database
Line
Previous page New search

The free AfricaBib App for Android is available here

Periodical article Periodical article Leiden University catalogue Leiden University catalogue WorldCat catalogue WorldCat
Title:Sorcellerie et contre-sorcellerie: un réajustement permanent au monde: les Manjak de Guinée-Bissau et du Sénégal
Author:Teixeira, MariaISNI
Year:2008
Periodical:Cahiers d'études africaines
Volume:48
Issue:189-190
Pages:59-79
Language:French
Geographic terms:Guinea-Bissau
Senegal
Subjects:Mandjak
witchcraft
witch-hunting
Abstract:Les Manjak, qu'ils soient dans leurs royaumes d'origine en Guinée-Bissau, en milieu migrant au Sénégal ou en Europe, ont un système d'explication de l'infortune au sein duquel s'affrontent ou collaborent différents sorciers, contre-sorciers et puissances invisibles. Le 'bëpene' est un autel de lutte contre la sorcellerie organisé en confrérie et très ancien, tandis que le 'kasara' est un culte collectif apparu il y a environ un siècle. Aujourd'hui, ces deux instances s'entraident et se complètent pour lutter contre la sorcellerie, qu'elle soit intrafamiliale, entre Manjak ou bien extérieure à la communauté. Ce système ne cesse de se renforcer et de se développer par la multiplication de nouveaux autels. Les forces en présence restent équilibrées et permettent à la société d'affronter les nouveaux types d'infortunes et d'attaques sorcières sans les éradiquer définitivement. En effet pour les Manjak, la vie sans le mal serait d'un grand ennui et n'aurait plus aucun sens. Quelle est l'éthique sorcière à l'oeuvre dans cette société? Quelles en sont les conséquences? Telles sont les questions auxquelles cet article répond, en analysant la corporéité des sorciers, des anti-sorciers et leurs pouvoirs. Bibliogr., notes, réf., rés. en français et en anglais. [Résumé extrait de la revue]
Views

Cover