Go to AfricaBib home

Go to AfricaBib home AfricaBib Go to database home

bibliographic database
Line
Previous page New search

The free AfricaBib App for Android is available here

Periodical article Periodical article Leiden University catalogue Leiden University catalogue WorldCat catalogue WorldCat
Title:L'aspect foncier dans les conflits entre autochtones et migrants au sud-ouest du Burkina Faso
Author:Gausset, QuentinISNI
Year:2008
Periodical:Politique africaine
Issue:112
Pages:52-66
Language:French
Geographic term:Burkina Faso
Subjects:land conflicts
land tenure
legal pluralism
customary law
land reform
Abstract:Dans le sud-ouest du Burkina Faso, la coexistence d'un droit coutumier conférant la gestion du foncier aux autochtones et de la loi nationale qui donne l'usufruit des terres à ceux qui les cultivent crée une grande insécurité. Les autochtones ont peur de perdre leurs terres ancestrales tandis que les migrants ont peur qu'on leur reprenne les terres qu'ils cultivent. Le présent article prend comme cas d'étude le village de Péni, contrôlé par les Tiefo autochtones, mais peuplé aux deux tiers de migrants. Il montre comment les réformes agraires mises en oeuvre par l'État burkinabè, notamment via l'approche 'gestion de terroir', en transférant le contrôle de terres des autochtones aux migrants, remettent en question les pratiques coutumières locales, et exacerbent les conflits fonciers et les sentiments xénophobes. En l'absence d'un État fort capable de faire respecter ses propres lois, la sécurisation du foncier ne peut se faire que par la reconnaissance du droit coutumier et des rapports de pouvoirs existants au niveau local. L'approche contractuelle, développée au niveau local, si elle entérine les inégalités existantes, repose cependant sur un large consensus plus susceptible de maintenir la paix sociale. Notes, réf., résumé en français et en anglais (p. 215). [Résumé ASC Leiden]
Views

Cover