Go to AfricaBib home

Go to AfricaBib home AfricaBib Go to database home

bibliographic database

Line
Previous page New search

The free AfricaBib App for Android is available here

Periodical article Periodical article Leiden University catalogue Leiden University catalogue WorldCat catalogue WorldCat
Title:Les Indiens dans la presse coloniale portugaise du Mozambique 1930-1975
Authors:Pereira Leite, JoanaISNI
Khouri, NicoleISNI
Year:2008
Periodical:Lusotopie
Volume:15
Issue:2
Pages:3-50
Language:French
Geographic term:Mozambique
Subjects:Indians
press
diasporas
images
social integration
colonial period
Link:https://doi.org/10.1163/17683084-01502002
Abstract:Quelle est, telle qu'elle est reflétée dans les journaux locaux de l'époque, l'image de la présence indienne au Mozambique entre 1930 et 1975? L'article cherche à saisir cette représentation à partir de deux points de vue: la représentation que s'en faisaient les colons, les officiels du régime de l''Estado Novo', les 'naturais' (blancs nés dans la colonie puis par extension les métis et les noirs 'assimilés'), les porte-parole de la population indigène (africains noirs); et d'autre part l'image que se faisait la diaspora d'elle-même, dans les termes d'un certain nombre de ses membres, et la manière dont cette diaspora s'efforçait de - ou parvenait à - se présenter à l'extérieur de la communauté. L'hypothèse sur laquelle s'appuie cette revue de la presse est celle d'un projet de modernisation d'un État autoritaire qui, pour la première fois dans l'histoire de l'Empire portugais, crée dans sa colonie un champ social, en organisant les divers groupes en tant qu'acteurs, lesquels sont amenés à se définir de façon différenciée autour d'enjeux communs. La communauté indienne se trouvait être partie prenante de cette 'nouvelle' histoire. La question fondamentale pour ce groupe devient celle du passage, en moins d'un demi-siècle, d'une situation de juxtaposition, voire de ségrégation, à son incorporation dans un projet commun à la fois social et national. La presse qui, en principe, rend compte de la vie quotidienne d'une société, permet-elle de saisir une partie de l'histoire sociale de cette diaspora et des avatars de sa construction identitaire? Quelles sont les composantes de la communauté indienne qui se sont davantage prêtées à une certaine visibilité? À quels moments et sous quelles formes? [Résumé extrait de la revue]
Views

Cover