Go to AfricaBib home

Go to AfricaBib home AfricaBib Go to database home

bibliographic database

Line
Previous page New search

The free AfricaBib App for Android is available here

Periodical article Periodical article Leiden University catalogue Leiden University catalogue WorldCat catalogue WorldCat
Title:Fonctions et logiques d'interface des récifs coralliens sur le littoral de la Réunion
Authors:Mirault, ÉmilieISNI
David, GilbertISNI
Year:2009
Periodical:Les cahiers d'outre-mer
Volume:62
Issue:248
Pages:571-588
Language:French
Geographic term:Réunion
Subjects:coastal management
environmental management
ecosystems
Abstract:Les récifs coralliens forment une interface entre la terre et la mer. À la Réunion, les récifs coralliens n'occupent que 12 pour cent du linéaire côtier total, mais leur importance pour l'activité économique de l'île et pour le bien-être de ses habitants est sans commune mesure avec leur taille. Ce littoral récifal concentre en effet la quasi-totalité de l'activité balnéaire de l'île (la totalité des plages où la baignade est possible et autorisée, 70 pour cent de la capacité d'accueil hôtelière). Comparée aux autres littoraux de l'île, la diversité des usages pratiqués par kilomètre de linéaire côtier est nettement supérieure. À l'évidence, les récifs sont une interface qui attire et polarise les activités humaines. Cette fonction de polarisation vaut également pour les espèces marines qui utilisent le récif comme une nourricerie et comme un garde-manger. Hormis cette fonction de polarisation, les récifs coralliens exercent également une fonction de filtre et une fonction d'enrichissement. La première est de nature purement physique. Les récifs brisent l'énergie des vagues et de la houle évitant ainsi une érosion trop importante du littoral sédimentaire et autorisant des activités économiques dans la plaine littorale adjacente à la ligne de rivage. Comme la polarisation, la fonction d'enrichissement présente une dimension écologique et anthropique. Les récifs enrichissent, en effet, le milieu océanique en flux larvaires et le milieu terrestre en produits de la pêche, et en flux d'images. Autrefois, ils approvisionnaient également l'agriculture en chaux. Ces trois fonctions de polarisation, de filtre et d'enrichissement relèvent d'une interface globale terre - mer, mais elles conduisent à diviser le récif en espaces plurifonctionnels. Bibliogr., notes, rés. en français et en anglais. [Résumé extrait de la revue]
Views