Go to AfricaBib home

Go to AfricaBib home AfricaBib Go to database home

bibliographic database

Line
Previous page New search

The free AfricaBib App for Android is available here

Periodical article Periodical article Leiden University catalogue Leiden University catalogue WorldCat catalogue WorldCat
Title:Après le café, le maraîchage? Mutations des pratiques agricoles dans les Hautes Terres de l'Ouest Cameroun
Author:Uwizeyimana, LaurienISNI
Year:2009
Periodical:Les cahiers d'outre-mer
Volume:62
Issue:247
Pages:331-344
Language:French
Geographic term:Cameroon
Subjects:coffee
horticulture
small farms
Abstract:Les Hautes Terres de l'Ouest Cameroun offrent un exemple parmi les plus spectaculaires de cette capacité des populations montagnardes à s'adapter à des contraintes de natures diverses, dans un contexte de relations souvent inégales. Fondé sur la caféiculture associée à une polyculture vivrière intensive, le système de production sur les Hautes Terres de l'Ouest Cameroun était ouvert sur le monde à travers le marché du café. La région de Foumbot était ainsi devenue un centre de collecte et d'expédition de la production caféière, avec des retombées économiques non négligeables. Cependant, la déprise caféière des années 1980 a profondément bouleversé ce système en mettant fin à l'hégémonie de la caféiculture. Le désarroi fut de courte durée car les sociétés de montagne ont toujours fait preuve d'une grande flexibilité, du fait de conditions naturelles plutôt favorables; de nouveaux modes de production basés sur le vivrier, le maraîchage en particulier, furent rapidement construits. Cela suppose une remise en cause des anciennes formes d'organisation de l'espace et donc une nouvelle construction territoriale: on semble désormais s'acheminer vers le triomphe de la petite exploitation familiale qui donne la priorité au vivrier marchand aux dépens de la caféiculture. Des pratiques agricoles innovantes et parfois inédites se mettent petit à petit en place, avec une nouvelle dynamique territoriale. Bibliogr., rés. en français et en anglais. [Résumé extrait de la revue]
Views