Go to AfricaBib home

Go to AfricaBib home AfricaBib Go to database home

bibliographic database
Line
Previous page New search

The free AfricaBib App for Android is available here

Periodical article Periodical article Leiden University catalogue Leiden University catalogue WorldCat catalogue WorldCat
Title:Prendre en compte les échelles: le mouvement patriotique et la construction de 'l'autochtone' en Côte d'Ivoire
Author:Arnaut, KarelISNI
Year:2008
Periodical:African Sociological Review
Volume:12
Issue:2
Pages:69-84
Language:French
Geographic term:Ivory Coast - Côte d'Ivoire
Subjects:national identity
ethnicity
civil society
space
External link:https://www.jstor.org/stable/24487606
Abstract:La littérature consacrée à l'autochtonie en Côte d'Ivoire a traité de nombreuses dimensions différentes de ce phénomène. Dans cette littérature, la question de la construction identitaire reçoit l'attention qui lui est due. Si la plupart du temps, les dimensions temporelles de la construction identitaire sont mises en évidence, il est ironique que dans le cas des mouvements autochtones, les opérations spatiales présentes dans la construction identitaire suscitent moins d'intérêt. C'est à cette question que cet article apporte une contribution. L'auteur distingue deux dimensions: la première se réfère à un espace (historique) particulier en rapport duquel les identités sont construites, étant donné le fait que l'identité en autochtonie est ancrée dans des espaces particuliers. La seconde dimension de spatialité dans la construction identitaire fait référence aux espaces concrets d'assemblée et de médiation et examine le processus de co-présence et de communication dans ces espaces dans la sphère publique, L'auteur défend l'idée que ces deux dimensions de spatialité bénéficient largement du concept analytique d''échelle'. L'échelle permet la déconstruction de configurations spatiales à la fois physiques, sociales et discursives, et particulièrement dans des opérations complexes qui sont décrites comme 'glocales' de nature. Le focus empirique de l'analyse est l'infrastructure rhétorique et organisationnelle de ce qui est connu comme les groupes de Jeunes Patriotes. Pris dans leur ensemble, ces groupes, allant des habituelles organisations de la société civile à des milices armées, sont actuellement l'incarnation du discours d'autochtonie en Côte d'Ivoire. En référence de la première dimension de cette enquête, l'auteur étudie l'histoire du discours identitaire lié à la spatialité en Côte d'Ivoire. Pour ce qui est de la deuxième dimension, il se concentre sur les parlements populaires, tels que 'La Sorbonne', qui constituent l'infrastructure médiatique dans laquelle le discours autochtone prend forme. Bibliogr., notes. [Résumé ASC Leiden]
Views

Cover