Go to AfricaBib home

Go to AfricaBib home AfricaBib Go to database home

bibliographic database

Line
Previous page New search

The free AfricaBib App for Android is available here

Periodical article Periodical article Leiden University catalogue Leiden University catalogue WorldCat catalogue WorldCat
Title:Être étudiant en métropole à l'avènement de l'indépendance: l'Association des étudiants d'origine malgache de 1947 à 1960
Author:Rajaonah, FaranirinaISNI
Year:2005
Periodical:Afrika Zamani: revue annuelle d'histoire africaine = Annual Journal of African History (ISSN 0850-3079)
Issue:13-14
Pages:1-22
Language:French
Notes:biblio. refs.
Geographic terms:Madagascar
France
East Africa
Subjects:student movements
anticolonialism
History, Archaeology
Association des étudiants d'origine malgache--History
Madagascar--History
Abstract:Fondée à Paris en 1934, l'Association des étudiants d'origine malgache (AEOM) devient du lendemain de la Seconde Guerre mondiale jusqu'à l'accession de Madagascar à l'indépendance en 1960, la principale organisation anticolonialiste malgache de France. En 1957, elle regroupe les trois quarts des étudiants malgaches dont la majorité vient de l'Imerina. Comme d'autres étrangers, ces étudiants, surtout présents à Paris, reproduisent les modes de sociabilité en vigueur dans leur pays. Ils s'attachent également à valoriser la culture malgache reléguée au second plan par le gouvernement colonial. Parallèlement, l'AEOM suit la dynamique des mouvements en faveur de l'émancipation des colonies. De cette expérience, émerge la figure de l'étudiant militant. Les membres actifs de l'AEOM apparaissent comme des intellectuels protestataires, en investissant l'espace public colonial par des actions difficiles à mener dans leur pays depuis l'insurrection de 1947. Aussi, en dépit de leur relative jeunesse, certains de leurs aînés à Madagascar les considèrent comme des passeurs entre l'île et la métropole, voire l'étranger en général. Leur identité s'est construite dans ce sens, grâce à leur instruction et à leur ouverture à de nouvelles idées qui n'exclut pas l'attachement de leurs ancêtres, d'autant plus fort qu'on en est éloigné. Certains des anciens adhérents joueront en outre un rôle politique à Madagascar, comme Philibert Tsiranana. Bibliogr., notes, réf., rés. en français et en anglais. [Résumé extrait de la revue]
Views