Go to AfricaBib home

Go to AfricaBib home AfricaBib Go to database home

bibliographic database
Line
Previous page New search

The free AfricaBib App for Android is available here

Periodical article Periodical article Leiden University catalogue Leiden University catalogue WorldCat catalogue WorldCat
Title:Une 'voie ignorée' des études africaines d'Alain Locke à Melville Herskovits et Ralph Bunche
Author:Mangeon, AnthonyISNI
Year:2010
Periodical:Cahiers d'études africaines (ISSN 0008-0055)
Volume:50
Issue:198-200
Pages:619-656
Language:French
Geographic terms:Africa
United States
Subjects:African studies
African Americans
black consciousness
colonial period
About persons:Alain Leroy Locke (1886-1954)ISNI
Melville Herskovits
Abstract:Cet article contribue aux recherches sur la généalogie intellectuelle des études africaines aux États-Unis. Il revisite les différents projets de voyage de recherche sur la question raciale ou d'études africanistes développés par l''intellectuel noir' afro-américain Alain Leroy Locke, dans la première moitié du XXe siècle, et s'interroge sur les raisons de leurs échecs successifs à l'Université d'Howard. Fondée sur diverses archives, et sur des rééditions récentes, cette enquête historique vise à replacer le développement des études africaines aux États-Unis dans leur contexte institutionnel et politique, tout en soulignant certains rapports de force et certaines filiations méconnues. Si les études africaines et afro-américaines sont, dans ce pays, étroitement associées au nom de l'anthropologue Melville Herskovits, ce dernier doit beaucoup à la démarche théorique et aux problématiques culturalistes initiées par Alain Locke et divers africanistes noirs américains. Mais en se focalisant, parallèlement, sur les diverses situations coloniales du monde noir, certains spécialistes afro-américains en sciences sociales ont également exercé une certaine influence dans la réforme des systèmes coloniaux: la carrière internationale du politologue Ralph J. Bunche s'inscrit par exemple dans le prolongement des projets africanistes d'Alain Locke. En définitive, les relations entre Locke, Herskovits et Bunche révèlent quelques tensions inhérentes au projet afro-américain d'études africaines, et constitutives de l'opposition entre africanisme et afrocentrisme. Bibliogr., notes, réf, rés. en français et en anglais. [Résumé extrait de la revue]
Views

Cover