Go to AfricaBib home

Go to AfricaBib home AfricaBib Go to database home

bibliographic database
Line
Previous page New search

The free AfricaBib App for Android is available here

Periodical article Periodical article Leiden University catalogue Leiden University catalogue WorldCat catalogue WorldCat
Title:La réception endogène des écrivains camerounais de la diaspora ou les limites du champ littéraire national
Author:Feze, Yves-AbelISNI
Year:2011
Periodical:Éthiopiques: revue socialiste de culture négro-africaine (ISSN 0850-2005)
Issue:86
Pages:35-46
Language:French
Geographic term:Cameroon
Subjects:literature
writers
French language
centre and periphery
About persons:Gaston-Paul Effa (1965-)ISNI
Calixthe Beyala (1961-)ISNI
Simon NjamiISNI
Abstract:Les écrivains camerounais de la diaspora (qui sont publiés en France ou au Canada) disposent d'atouts que n'ont pas les écrivains 'endogènes'. La présente étude analyse la réception des écrivains camerounais de langue française à l'intérieur des frontières de leur pays. Au Cameroun lui-même, la baisse du pouvoir d'achat, l'absence d'espaces littéraires socialement marqués (salons, cafés littéraires, festivals) forment des obstacles à la légitimation et la lecture des ouvrages d'auteurs de la 'diaspora' dont les lecteurs sont en fait occidentaux. Pour ce qui est de l'enseignement des classes de littérature des collèges et lycées, un seul romancier est présent, sans pour autant représenter les variétés d'études diasporiques: Gaston-Paul Effa avec 'Mâ' et 'Cheval noir'. Un faible pourcentage d'élèves de classes littéraires ont réellement lu Calixthe Beyala, et un tout petit nombre a entendu parler de Simon Njami avec 'African gigolo', 'Une Blanche dans le noir'. Né à Lausanne (1989) en Suisse, ayant élu domicile à Paris, ce dernier est d'ailleurs un exemple d'écrivain cosmopolite qui illustre le processus d'expatriation de la littérature. Fortement influencé par le centralisme parisien, le champ littéraire camerounais est atomisé. Les oeuvres des écrivains de l'extérieur ne circulent quasiment pas à l'intérieur des frontières du pays. Bibliogr., note, réf. [Résumé ASC Leiden]
Views