Go to AfricaBib home

Go to AfricaBib home Islam in Africa Go to database home

bibliographic database
Line
Previous page New search

The free AfricaBib App for Android is available here

Periodical article Periodical article Leiden University catalogue Leiden University catalogue WorldCat catalogue WorldCat
Title:La législation islamique relative à l'esclavage: le fossé entre la loi et son application effective (Étude de cas en Afrique)
Author:Samb, BabacarISNI
Year:2009
Periodical:Bulletin de l'Institut Fondamental d'Afrique Noire, Série B: Sciences humaines (ISSN 0018-9642)
Volume:53
Issue:1-2
Pages:111-122
Language:French
Geographic term:Africa
Subjects:slavery
Koran
Islamic law
Abstract:Le présent article traite de la problématique de l'esclavage dans la législation islamique dont le texte de référence fondamental est le Coran, et qui est explicité par les hadiths attribués au Prophète. Le livre saint ne mentionne pas la question de l'esclavage proprement dit et parle de 'prisonniers de guerre', capturés régulièrement pendant la guerre sainte, al-jihad, qui est la source la plus importante de l'esclavage. Il existe un fossé entre les principes édictés par le Coran et la pratique. L'article passe en revue les variations induites par les conditions historiques au cours desquelles ont joué différents éléments tels que le lieu géographique, la communauté de religion entre les conquérants et les conquis, les échanges commerciaux, l'appartenance à un empire poltique, l'existence de prélèvement d'impôts. Il mentionne particulièrement la conquête et l'esclavage en Nubie et au Maghreb à partir du VIIème siècle, le trafic d'esclaves en Bilal as-sudan entre le XIème et le XVIème siècles, l'essor de la traite saharienne avec une amplification du trafic des captifs noirs en Afrique de l'Ouest au cours du XV-XVIèmes siècles, le trafic du XVIIème au XIXème siècles au Maghreb et en Afrique orientale. Au début du XIXème siècle, le cas de la Tunisie est intéressant, car le Bey de Tunis promulgue en janvier 1846 une loi abolissant la traite négrière. Selon l'article, l'islam, s'il n'a pas doctrinalement supprimé l'esclavage, a néanmoins tenté de restreindre les sources de son existence légale et d'élargir les motifs de l'affranchissement. Notes, réf. [Résumé ASC Leiden]
Views