Go to AfricaBib home

Go to AfricaBib home AfricaBib Go to database home

bibliographic database
Line
Previous page New search

The free AfricaBib App for Android is available here

Periodical article Periodical article Leiden University catalogue Leiden University catalogue WorldCat catalogue WorldCat
Title:Développement de la recherche théorique en linguistique générale: contribution réelle ou potentielle des langues africaines comme champ d'investigation
Author:Cissé, MomarISNI
Year:2011
Periodical:Éthiopiques: revue socialiste de culture négro-africaine (ISSN 0850-2005)
Issue:87
Pages:185-203
Language:French
Geographic term:West Africa
Subjects:African languages
linguistics
research
Abstract:Le présent article pose la question de l'apport des langues africaines au développement des théories linguistiques de par le monde. Il pose la problématique de cette contribution des langues africaines à travers deux moments importants de la méthodologie de la recherche scientifique: la collecte des données d'une part, et la description/analyse de ces données d'autre part. Ces langues parce qu'orales offrent au linguiste la possibilité d'appréhender des langues en situation d'énonciation. Il arrive que des définitions traditionnelles ne soient plus satisfaisantes au vu des particularités de certaines langues africaines. Pour montrer l'apport des langues africaines comme champ de recherche, l'auteur propose des exemples tirés de langues du Sénégal (wolof, pulaar, sereer) au niveau de la phonologie, de la morphosyntaxe. La typologie de la morphosyntaxe s'est beaucoup enrichie avec des langues à classes ignorées par la tradition indo-européenne. Comme exemples de langues à tons, on peut nommer le bassari et le bedik, langues sénégalaises de la famille linguistique 'tenda' regroupant des parlers du Sénégal, de la République de Guinée, de la Guinée Bissau et de la Gambie. En ce qui concerne également la formation des mots, on peut noter une grande avance de la recherche linguistique grâce surtout aux langues africaines (par exemple, avec en wolof et en pulaar l'alternance consonantique). Dépassant la linguistique structurale d'inspiration saussurienne, qui avait simplifié à l'excès la question du sens et de la signification, il faut appréhender le fonctionnement des éléments linguistiques d'une langue à travers leur relation avec les fonctions du langage. Rien qu'en Afrique, de larges territoires de systèmes de communication restent encore inconnus ou méconnus et requièrent de la recherche. Bibliogr. [Résumé ASC Leiden]
Views