Go to AfricaBib home

Go to AfricaBib home AfricaBib Go to database home

bibliographic database

Line
Previous page New search

The free AfricaBib App for Android is available here

Periodical article Periodical article Leiden University catalogue Leiden University catalogue WorldCat catalogue WorldCat
Title:La monétisation de la mendicité infantile musulmane au Sénégal
Author:Chehami, Joanne
Year:2013
Periodical:Journal des africanistes (ISSN 1957-7850)
Volume:83
Issue:1
Pages:256-291
Language:French
Geographic term:Senegal
Subjects:Islamic education
begging
children
Abstract:La perpétuation de l'islam sénégalais repose en grande partie sur l'enseignement musulman, traditionnellement réalisé dans des écoles coraniques ('daara') par des maîtres reconnus pour leurs compétences religieuses. Des enfants leur sont confiés par leur famille, souvent pauvre, en milieu rural. Une partie de ces écoles migre pour s'installer en ville, suite à divers bouleversements socio-économiques subis par le Sénégal depuis une quarantaine d'années. Certains de ces élèves deviennent alors des 'taalibe'-mendiants: la quête majoritairement monétaire qu'ils pratiquent et les rapports entretenus avec leur maître sont basés sur des principes culturels et cultuels anciens, ayant muté depuis quelques décennies. L'élève coranique se situe au centre de différentes sortes d'échanges de prestations et de dons sur fond de 'baraka' ('grâce divine'). Cet article se propose d'expliciter les stratégies élaborées par les multiples acteurs sociaux - maîtres, chefs religieux, parents, population donnant l'aumône ('sarax') suite à l'injonction d'un marabout devin/guérisseur... - interagissant dans ce phénomène, afin de comprendre les changements problématiques subis par ce type d'enseignement. L'analyse se base sur deux recherches de terrain réalisées au Sénégal, en 2003-2004 et 2009-2010. L'utilisation de la théorie du don initiée par Mauss permet d'analyser l'évolution de la fonction sociale du 'taalibe'-mendiant, qui ne doit pas être confondu avec un 'faxman' ('enfant des rues'), présent lui aussi au Sénégal. Bibliogr., notes, réf., rés. en anglais et en français. [Résumé extrait de la revue, adapté]
Views